Le professeur et neuropsychiatre Alfonso CAYCEDO, son fondateur la définit comme :
la « science de la conscience et des valeurs de l’existence ».

Le principe

La sophrologie est un ensemble de techniques et de méthodes qui visent à découvrir et développer nos potentiels, souvent ignorés, pour nous permettre d’être acteurs de notre vie et de la vivre en équilibre et harmonie.

Pour cela, elle s’appuie sur :
  • le développement de la conscience : une sorte de radar qui nous permet de percevoir le monde. Plus notre radar est en alerte, plus nous sommes présents au monde.
  • une approche phénoménologique : c’est à dire aborder toute chose en laissant de côté tout jugement et tout a priori pour redécouvrir le phénomène dans sa réalité, sans déformation.
Centre de Sophrologie de Montpellier antigone
La sophrologie va s’attacher à nous faire prendre conscience de nous-mêmes, de notre corps, de notre façon d’aborder les autres et le monde, dans le but de mieux nous connaître et mieux nous comprendre. Grâce à la sophrologie, nous pourrons mieux appréhender la réalité et nous y adapter.

Les outils

Synthèse de différentes techniques occidentales et orientales, la sophrologie est principalement basée sur la « relaxation dynamique ». Différente de la relaxation simple qui va rechercher en priorité la détente, la relaxation dynamique a pour but de développer notre conscience, à la fois de nous-mêmes, des autres, et du monde.
La sophrologie utilise aussi des techniques plus spécifiques, comme des techniques de visualisation par exemple, pour répondre à des objectifs précis à court terme.

La sophrologie ce n’est pas :
  • une doctrine religieuse ou une secte : le sophrologue n’est pas un gourou mais un professionnel qualifié ; il ne rend pas les pratiquants dépendants mais au contraire transmet des techniques et des outils visant à les rendre autonomes.


  • une séance de relaxation : la sophrologie utilise la relaxation pour atteindre un certain niveau de détente, propice à un niveau de conscience différent qui permet une meilleure intégration des exercices qui vont être proposés.

  • de l’hypnose : à tout moment, la personne reste totalement consciente et il n’y a aucune induction de la part du sophrologue. Elle vise au contraire à rendre la personne autonome.

  • du yoga : pas de philosophie, de pensée religieuse en sophrologie, pas non plus de postures codifiées.


Sophrologie Montpellier Antigone - 06 65 55 34 73